Nous n'avons ni beaux vêtements ni belles attitudes ni même belle forme.
Nous allons, nus comme des soleils glorieux, et nous tentons d'aimer.

mercredi 20 avril 2016

Sur mon bras


J'ai sur le bras une cicatrice de brûlure de cigarette qui date de quinze ans, elle fait un peu plus d'un centimètre de diamètre, elle est devenue très pâle avec le temps, comme une lune parsemée de cirques et de cratères.

Elle vient d'une époque et d'un contexte révolus et son histoire n'a plus d'importance aujourd'hui, mais elle est mon plus vieux memento : elle me rappelle notamment qu'à penser les autres comme s'ils étaient un bloc étranger, c'est de soi-même qu'on fait un bloc étranger.

Elle me rappelle que l'une des leçons les plus importantes, et aussi la plus difficile, c'est d'accepter que les autres, aussi inquiétants aussi égoïstes soient-ils, ne sont jamais autre chose que des configurations différentes de nous-mêmes.

Pas des miroirs : des semblables.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire